Traiteur zéro déchet, mode d’emploi

C nos Oignons, traiteur zéro déchet, Paris, Ecotable

En région parisienne, plusieurs traiteurs éco responsables labellisés Écotable livrent des repas en adoptant une logistique zéro déchet. Ces entreprises de restauration prennent le contre pied de l’usage unique, en proposant des contenants consignés. Témoignage de Claire Gomez, cofondatrice de C nos Oignons, à propos d'un modèle qui se réinvente.

Traiteur zéro déchet, l'exemple de C nos Oignons

C nos Oignons, 3 macarons Écotable, s’adresse aux entreprises avec une double activité : traiteur et animateur d’ateliers culinaires. 

Les plats cuisinés dans la cuisine partagée de C nos Oignons à Nanterre sont intégralement végétariens. Ils sont livrés froids dans des bocaux consignés en verre, eux-mêmes emballés dans des sacs isothermes et consignés

La livraison est autant que possible assurée à vélo et occasionnellement avec des véhicules électriques. À terme, C nos Oignons espère trouver un ancrage territorial à Nanterre, et limiter son rayon de chalandise.

Les étapes d'une logistique zéro déchet et circulaire

1. Cuisine > conditionnement dans les bocaux > descente en température entre +63° et +10°> mise au frais.
2. Conditionnement des bocaux dans des sacs en coton > conditionnement dans des sacs isothermes en fibres naturelles afin d’assurer la liaison froide.
3. Livraison des bocaux dans les entreprises. > une fois vides, retour des bocaux dans les sacs en coton et dans le sac isotherme.
4. Collecte et retour des bocaux dans la cuisine de C nos Oignons à Nanterre > lavage des bocaux selon des critères d’hygiène très stricts.

C nos Oignons, traiteur zéro déchet, Paris, Ecotable

« Pour être vraiment écologiquement satisfaisant, il faut au moins 10 utilisations d’un bocal en verre. »

Claire Gomez, cofondatrice de C nos Oignons

Les équipements d’un traiteur zéro déchet

Les contenants

C nos Oignons a choisi des bocaux en verre (français), adaptés aux fortes températures des plats qui y sont conditionnés chauds, ou bien des plats qui cuisent directement dans le bocal (crumble par exemple). Détentrice de son propre stock de bocaux, l’entreprise constate très peu de casse et un retour quasi total. Des alternatives plus légères existent, à l'instar des contenants en inox utilisées par Les Marmites Volantes (3 macarons Écotable) par exemple.

Les sacs isothermes

C nos Oignons a choisi des sacs isothermes à base de laine et de chanvre. Confectionnés par la marque française "Le Mouton Givré", à partir de laines non valorisées, ces sacs isothermes ont de véritables qualités thermiques. Ils respectent les 5 degrés autorisés sur une liaison froide, les bocaux devant être livrés entre 0 et 5°.

Les couverts

Le traiteur tente d'être complet dans sa démarche zéro déchet en demandant à la commande si des couverts sont nécessaires ou si le client en dispose. Dans ce cas, des couverts en inox (achetés en ressourcerie), sont prêtés et reviennent à la cuisine centrale en même temps que les contenants consignés.

Les polybox [Gros volumes]

Pour les gros volumes de commandes, C nos Oignons utilise des polybox, boites isothermes en format caisse ou armoire, qui conditionnent les plats.

→ Le saviez-vous ? En vous abonnant à Impact par Écotable, vous avez accès à un réseau de fournisseurs recommandés par Écotable. Pour mettre en place la consigne choisir la catégorie "consommables et systèmes de consignes" dans l'onglet "Annuaire"

C nos Oignons, traiteur zéro déchet, Paris, Ecotable

“On ne se lance pas dans l’aventure zéro déchet, sans un minimum de persévérance et sans une motivation qui va au-delà de la recherche de rentabilité.”

Claire Gomez, Co-fondatrice de C nos Oignons

C nos Oignons bocaux traiteur éco responsable

Les Marmites Volantes Jaures Paris

Les avantages

  • Réduction drastique du nombre de déchets quotidien produits. "Quelqu’un qui consomme un repas C nos Oignons économise en moyenne 10 emballages à usage unique. (emballage du couvert plastique, emballage de la serviette, les couverts, les boites…)

Les limites

  • Le stock : Il faut être en capacité de stocker les bocaux, qui prennent plus de place que des contenants jetables.
  • Le poids : Réel obstacle en terme de manutention, il faut porter des kg chaque jour.
  • La logistique aller/retour : La récupération des bocaux demande d'allouer du temps au lavage et un budget important au transport.
"L’enjeu global en vaut la peine" Les recommandations de la Co-fondatrice de C nos Oignons
  • Ne pas baisser les bras au premier obstacle, il existe toujours des solutions si l'on fait preuve de créativité.
  • Travailler en coopération avec des acteurs de cet écosystème : cyclologisticiens, acteurs du lavage, confrères et consoeurs traiteurs zéro déchet. Ne pas hésiter à partager des conseils, à créer des offres communes sur de gros volumes...
Ressources associées (accès abonnés)

Les abonnés Impact ont accès à un catalogue de ressources pédagogiques pour pour comprendre les enjeux liés à l'alimentation durable et mettre en oeuvre des pratiques écoresponsables.