Comment mettre en avant sa démarche éco responsable sur Google ? Les 6 conseils de Malou

Malou conseil google my business

Promouvoir son restaurant en ligne est primordial aujourd’hui. 8 clients sur 10 recherchent un restaurant sur Internet. En parallèle, 77% des français sont de plus en plus sensibles à une consommation éco responsable et à la provenance des produits au restaurant, ce qui impacte leur décision. Pour maximiser ses chances de convertir les internautes, il faut combiner ces 2 éléments : promouvoir la démarche environnementale de son restaurant en ligne.

Pour réussir à faire connaître ses valeurs éco responsables aux yeux des internautes, il faut suivre certaines étapes. Écotablea fait appel à Malou, entreprise experte en communication digitale pour les restaurants, afin de connaître les 6 conseils pour y arriver.

→ Le saviez-vous ? L'annuaire des prestataires d'Écotable comporte une catégorie "Communication / Image" qui vous permet de trouver des communicant·e·s engagé·e·s. (accessible aux abonnés de la plateforme Impact)

Avant tout, pourquoi se concentrer sur sa fiche Google My Business ?

La fiche Google My Business est la fiche que Google Maps partage aux internautes. La carte de Google apparaît dans les résultats de recherche avant les premiers sites de géants, lien d’agrégateurs ou de médias, difficiles et peu rentables à concurrencer. Il s’agit donc de travailler son référencement local afin de faire remonter sa fiche établissement dans les 3 premiers résultats affichés par Google suite à la recherche.

1. Préciser ses engagements RSE parmi les attributs spécifiques de sa fiche Google My Business

La fiche Google My Business (GMB) d’un restaurant représente sa vitrine digitale. C'est l'emplacement idéal pour communiquer ses engagements RSE. Pour convertir un internaute en quête d'un restaurant sensible à l’environnement, il s’avère important de mettre en évidence cette information. S’il ne trouve pas ce qu’il cherche rapidement, le risque de le perdre augmente. C’est ici qu’interviennent les catégories et attributs spécifiques propres à son établissement, à renseigner depuis la fiche Google My Business. 

Pour cela, il est intéressant d’affiner son statut en fonction de sa démarche RSE et de l’identité de son restaurant. Ajouter des catégories secondaires spécifiques à son offre éco responsable, mais aussi des attributs plus précis afin de donner le plus d’informations possibles aux internautes.

Restaurant Judy (Paris, 2 écotables)

Ces informations s’avèrent efficaces à condition d’être visibles aux yeux des internautes. Il faut alors optimiser sa page Google My Business. Comment ? 

→ Malou vous donne "15 conseils pour faire remonter la fiche Google My Business de son restaurant en haut des résultats de recherche".

Restaurant Le Bichat (Paris)

2. Inclure des termes relatifs à sa transition écologique dans la liste des mots clés spécifiques

Le résultat en première position a un taux de clic 10 fois plus élevé que le lien en dixième position, et 75% des clics se font sur les 3 premiers résultats. Un enjeu de taille est donc d'identifier les mots-clés que ses clients potentiels vont utiliser afin de formuler leur besoin. Pour les restaurateurs, ces mots définissent l’offre et la localisation. Concernant l’offre, les français s’avèrent plus que jamais en quête de restaurants éco responsables. Certains des mots clés définis par le restaurateur doivent donc illustrer sa démarche pour rencontrer le besoin d'un nombre croissant de clients. Il faut choisir des mots clés aux fréquences de recherche élevées afin d’apparaître dans les résultats d’un grand nombre d'internautes.

Les mots clés relatifs aux engagements RSE

Un maximum de 10 mots doivent être sélectionnés pour définir son établissement. Afin de connaître les statistiques de ces mots clés et leur volume de recherche, rendez-vous sur la plateforme Google Ads. Quelques exemples de mots relatifs aux engagements RSE : 

  • Eco responsable : 3 600 recherches en moyenne par mois
  • Restaurant végétarien : 33 100
  • Transition écologique : 6 600
  • Restaurant éco responsable : 170
  • Produits locaux : 5 400
  • Produits de saison : 880

Une fois ces mots clés identifiés, il faut déployer une stratégie de contenu pour se donner les chances de remonter en haut des résultats. Où utiliser ces mots clés ? Dans les réponses aux avis clients, site internet, description et posts GMB.

→ Le saviez-vous ? Le label Écotable vous permet de mettre en avant vos engagements prioritaires, symbolisés par des badges : "Pêche durable", "locavore", "bio", 100% veggie"...

3. Rédiger stratégiquement la description du restaurant affichée sur sa page Google My Business

Sur la fiche Google My Business, il existe la possibilité d’ajouter une courte description de son établissement et de ses offres. Cette description s’avère importante pour attirer les internautes mais aussi pour le référencement local. Ce lieu d’expression doit contenir les mots clés qui définissent son restaurant, sans devenir exagéré, afin de remonter dans les résultats de recherche. 

Pour transmettre ses valeurs et insérer des mots clés relatifs à ses engagements RSE, encore une fois la fiche Google My Business est idéale. C’est un excellent moyen d’augmenter ses chances de remonter dans les résultats de recherches d’internautes en quête de restaurants au sourcing bio, local, de saison, ou d'options végétariennes...

Restaurant BMK Paris-Bamako (Paris, 1 écotable)

Restaurant Georgette (Paris, 1 écotable)

Description GMB des restaurants BMK Paris-Bamako et Georgette

4. Ajouter et mettre à jour son menu sur sa fiche Google My Business

Google My Business a développé une fonctionnalité dédiée au menu du restaurant. Une grande partie des internautes souhaite connaître l’offre de l’établissement avant de s’y rendre. Intégrer son menu, grâce à cet onglet spécial, permet de maintenir le client sur sa fiche et facilite sa conversion. Il ne faut pas hésiter à mettre en évidence ses engagements sur son menu afin de rendre sa démarche compréhensible rapidement: options végétariennes, saisonnalité des produits, labels...

Restaurant Le Reflet (Paris, 1 écotable)

5. Uniformiser ses informations sur toutes les plateformes

Attirez des clients sensibles à sa démarche éco responsable non seulement sur Google mais aussi sur TripAdvisor, TheFork, Foursquare, Yelp… Il existe de nombreuses plateformes très pertinentes pour référencer son restaurant. Utilisées régulièrement par les internautes, ces plateformes permettent de faire l’acquisition de nouveaux clients.

L’algorithme Google récompense lui aussi la pertinence de l’établissement. S’il constate une cohérence en ligne des informations du restaurant, ce dernier considère l’établissement comme fiable. Il remonte alors dans les résultats de recherche de restaurants sur Google.

6. Partager régulièrement sa démarche éco responsable à travers des posts sur sa fiche Google My Business

Depuis Google My Business, on peut rédiger des posts avec une photo, un texte et un bouton d'action (lien vers "commander"/"réserver" etc.). Si le nombre de vues de ces posts semble anecdotique, ils constituent toutefois un espace d'expression stratégique pour insérer ses mots clés. Pour de meilleurs résultats, les posts doivent se faire réguliers. Ils permettent de témoigner à l’algorithme Google une présence active qu’il récompense dans le positionnement du restaurant.

Ces posts permettent toutefois d’informer les internautes des actualités, nouveautés du menu, producteurs… et de les aider à prendre leur décision. Ils alimentent ainsi le contenu image du restaurant sur Google - images décisives dans le processus de décision des internautes.

Une démarche éco responsable à communiquer sur les réseaux sociaux

Ces publications sur votre fiche GMB peuvent tout à fait être réutilisées pour alimenter vos réseaux sociaux, moyens de communication aujourd'hui quasi indispensables pour les restaurateurs.

Ressources associées (accès abonnés)

Les abonnés Impact ont accès à un catalogue de ressources pédagogiques pour pour comprendre les enjeux liés à l'alimentation durable et mettre en oeuvre des pratiques écoresponsables.